Suivez Canal D sur Facebook

Les chocolats Kinder Surprise font peur aux américains

Les oeufs en chocolat Kinder Surprise sont interdits aux États-Unis et ce n’est pas une légende urbaine.

Louis-Philippe Hébert va s’en souvenir longtemps. L’homme de Richmond, en Estrie, voulait offrir deux chocolats Kinder Surprise à son filleul qui réside à Boston. Il a donc acheté deux gros oeufs pour les lui donner en cadeau à Pâques. Quand le douanier a fouillé son véhicule, il a trouvé les oeufs qui sont bannis en sol américain.

Mais les deux Kinder Surprise n’ont pas été confisqués, à la grande surprise de M. Hébert. « L’agent des douanes des États-Unis m’a demandé de retourner, à pied, au Canada pour détruire et jeter mes Kinder en sol canadien, car même les Kinder détruits ne peuvent pas être jetés en sol américain! J’ai donc dû marcher dans Derby Line jusqu’à Stanstead, passer les douanes canadiennes et revenir et repasser les douanes américaines, à pied, entre deux voitures! », raconte-t-il sur sa page Facebook.

Il s’est alors résigné à acheter d’autres chocolats, une fois la frontière traversée.

Les Kinder Surprise sont interdits aux États-Unis en raison des surprises qu’ils contiennent parce que les jeunes enfants peuvent s’étouffer avec les petits morceaux. Même si les Kinder ont été créés au début des années 70, les friandises avec un jouet non comestible à l’intérieur sont illégales depuis 1938. Les contrevenants s’exposent à une amende de plus de 300 dollars pour chaque oeuf trouvé.

60 000 Kinder Surprise confisqués aux douanes américaines

C’est pas moins de 60 000 Kinder Surprise qui ont été confisqués aux frontières américaines, en 2011, selon le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis.