Suivez Canal D sur Facebook

Un enfant de 8 ans dans sa valise

Voilà une histoire incroyable, mais vraie!

Fatima, une femme de 19 ans, semblait anormalement nerveuse lorsqu’elle s’est présentée aux douanes dans l’enclave espagnole de Ceuta, au nord du Maroc. Elle ne voulait absolument pas que sa valise soit passée au scanner, ce qui a inquiété les douaniers.

« On pensait qu’elle transportait de la drogue », a expliqué l’un des agents de la douane au journal espagnol El País.

Quelle ne fut pas la surprise des douaniers quand ils ont vu ce qui semblait être un petit humain recroquevillé!

«Je m’appelle Abou», a dit le petit Ivoirien de 8 ans en sortant sa tête des vêtements qui le couvraient. Le gamin était effrayé et il ne connaissait même pas la personne qui le transportait. Heureusement, il ne souffrait d’aucune carence et il ne présentait aucun symptôme d’asphyxie, d’après la Croix-Rouge qui s’est occupée de lui.

Quelques heures plus tard, le père du garçon, Ali Ouattara, a été arrêté et accusé d’avoir tenté de faire entrer illégalement son fils en Espagne, avec l’aide de sa complice Fatima. Les médias ont appris peu de temps après que les parents d’Abou tentaient de faire venir leur fils à Fuerteventura, île de l’archipel espagnol des Canaries, où ils sont installés. Malheureusement, leurs revenus étaient insuffisants, alors Adou était resté dans le village d’Assuefry, en Côte d’Ivoire.

L’avocat de la famille, Juan Isidro Fernandez Diaz, a confirmé aux médias que le père allait retrouver sa liberté et que des tests d’ADN commandés par les autorités ont prouvé la filiation d’Abou et de sa mère Lucie, permettant finalement les retrouvailles de la famille.

Une histoire qui finit bien!